Remporter le prix

 

REMPORTER LE PRIX

“Ne savez-vous pas que ceux qui courent dans le stade courent tous, mais qu’un seul remporte le prix? Courez de manière à le remporter.“ (1 Corinthiens 9:24 )

Le coureur a un but celui de remporter la médaille. Ils sont nombreux au départ, mais tous ne vont pas sur le podium. Et des trois qui vont sur le podium, seulement un seul remporte la médaille d’or. Une chose est d’être sur la lice, une autre est de prendre part à la course, une autre est d’avoir une médaille et une meilleure est d’avoir l’or. La volonté de Dieu pour nous c’est nous soyons sur la plus haute marche du podium. C’est pour quoi nous devons courir de manière à remporter le prix.

Une couronne plus excellente.

 Tous ceux qui combattent le font pour obtenir une couronne corruptible; mais nous, faisons-le pour une couronne incorruptible. Nous luttons “pour un héritage qui ne se peut ni corrompre, ni souiller, ni flétrir, lequel vous est réservé dans les cieux “ (1 Pierre 1:4 LSG), une récompense que ni l’œil n’a vue, ni l’esprit humain n’a su imaginée, ni le meilleur artiste n’a pu peindre. C’est un bien fait unique ment de la main du Dieu de toute éternité. Nous la percevons avec les yeux de la foi. Notre foi traverse les barrières et le voile des ténèbres pour pénétrer  les cieux là où Christ est assis.

Comment courir ?

“Il n’est pas de soldat qui s’embarrasse des affaires de la vie, s’il veut plaire à celui qui l’a enrôlé; et l’athlète n’est pas couronné, s’il n’a combattu suivant les règles. Il faut que le laboureur travaille avant de recueillir les fruits“ (2 Timothée 2:4-6 LSG).

Celui qui coure dans l’arène des cieux doit renfermer en lui les qualités du soldat, de l’athlète et du laboureur. Ce que ces trois ont en commun c’est qu’ils ont un objectif, de la discipline ou la rigueur, de la patience, marche selon des lois.

 

Un objectif

Paul dit : “Moi donc, je cours, non pas comme à l’aventure; je frappe, non pas comme battant l’air.“

En son temps, il combattait pour que l’Evangile qui lui a été confié par le Seigneur Jésus lui-même, soit prêché dans toute son intégralité et sans altération.

John Wesley a combattu pour la sanctification des gens de son époque.

Moïse s’est battu pour conduire le peuple à la terre promise.

Quel est ton objectif dans ta course ?

 

Une discipline

“Tous ceux qui combattent s’imposent toute espèce d’abstinences“. Il y a que dans ce combat pour la couronne céleste, des choses de la vie viennent nous distraire au point que nous perdons de vue notre objectif. Comment un homme peut-il en temps courir et saluer ses amis parmi les spectateurs ?

Comment un soldat peut-il plaire à celui qui l’a enrôlé s’il veut s’engager dans les affaires de  la vie civile ? il arrive que nous faisons des choses inutiles qui nous disqualifient dans la course. “Tout m’est permis, mais tout n’est pas utile“. Nous devons savoir que tout ce qui ne contribue pas considérablement à faire avancer avec le Seigneur doit être laissé en arrière. Dans cette course, il y des choses que Dieu laisse les autres faire, mais à nous particulièrement, il ne nous le permet pas. C’est aussi quelque chose que nous devons comprendre, si nous volons rempoter la couronne d’or.

Paul dit : “ Mais je traite durement mon corps et je le tiens assujetti, de peur d’être moi-même rejeté, après avoir prêché aux autres.“ Et à Saint Pierre de nous exhorter :“ Bien-aimés, je vous exhorte, comme étrangers et voyageurs sur la terre, à vous abstenir des convoitises charnelles qui font la guerre à l’âme (1 Pierre 2:11)“.

Joseph, malgré assauts répétés de la femme de Potiphar de coucher avec elle, a affiché une résistance totale au point de se retrouver dans la prison. Mais il avait un objectif, il lui fallait une discipline et une rigueur.

Une patience

Le laboureur, recueille t-il le fruit de sa semence aussitôt après avoir semé ? Evidemment que non ! Beaucoup de personnes ont été disqualifiés par manque de  patience dans le temps de la difficulté. Quand la souffrance est venue, ils ont cessé d’espérer en Dieu, ont mis leur foi en des choses qui font pécher et incite la colère de Dieu. Si ce n’était l’idolâtrie, c’était la débauche, les murmures, les blasphèmes, l’orgueil ou les richesses de ce monde.

Ne perdons pas de vue que nous sommes des étrangers sur cette terre et que notre destination finale est la cité céleste en Jésus-Christ. Comme le dit saint Pierre : “C’est là ce qui fait votre joie, quoique maintenant, puisqu’il le faut, vous soyez attristés pour un peu de temps par diverses épreuves, afin que l’épreuve de votre foi, plus précieuse que l’or périssable qui cependant est éprouvé par le feu, ait pour résultat la louange, la gloire et l’honneur, lorsque Jésus-Christ apparaîtra “(1 Pierre 1:6-7). “ C’est pourquoi nous ne perdons pas courage. Et lors même que notre homme extérieur se détruit, notre homme intérieur se renouvelle de jour en jour. Car nos légères afflictions du moment présent produisent pour nous, au delà de toute mesure, un poids éternel de gloire, parce que nous regardons, non point aux choses visibles, mais à celles qui sont invisibles; car les choses visibles sont passagères, et les invisibles sont éternelles“ (2 Corinthiens 4:16-18). (Voir aussi (Romains 5:3-4).

Des lois.

“ L’athlète n’est pas couronné, s’il n’a combattu suivant les règles“. Un football peut-il battre l’arbitre, ou marquer des buts avec la main comme on le ferait au handball et remporter la coupe? Un soldat peut –il manquer au rassemblement ou désobéir à son supérieur hiérarchique sans conséquences ? Un laboureur peut-il semer dans un champ non défriché, ou peut-il espérer récolter s’il n’a pas semé auparavant ?

Il y a des lois ou des règles qui régissent toutes choses. Ainsi en est-il de la course pour le royaume.

Pour moi ce qui est au-dessus de tout c’est l’amour. Nous devons considérer l’amour de Dieu envers nous et le notre envers Dieu lui-même. L’amour doit être en toutes choses la source de notre motivation. C’est de comprendre que Dieu nous a aimés en nous rachetant par le plus grand prix : le sang précieux de son fils Jésus-Christ. C’est amour de Dieu manifesté par le sacrifice du Fils, nous a délivrés de notre vie passée, de la culpabilité, de nos erreurs, de nos faiblesses, de nos incapacités et bien plus de la condamnation éternelle.

Hélas ! Beaucoup ont été disqualifiés parce qu’ils ont très vite compris qu’ils ne seront pas parfaits. Ils voient constamment leurs erreurs et manquements devant eux. Ils sont découragés et ont arrêté de courir. Ils sont arrivés à ce point parce qu’ils ont leur confiance en eux-mêmes, dans leur propre justice ; oubliant ainsi que pour nous Christ a accompli toutes les exigences de la loi et que par la foi en lui nous sommes déclarés juste devant Dieu.

La culpabilité a détruit beaucoup de nos frères. Les accusations du diable ont terrorisés plusieurs et les ont fait abandonner.

Paul était l’un des plus grands persécuteurs de l’Eglise. Il croyait servir Dieu, mais il était dans la plus erreur qu’un homme puisse commettre. Se convertissant au christianisme, que d’ennemis pouvait-il avoir, que d’accusations sa conscience pouvait lui rappeler, quelle culpabilité ! Cependant, il dit :“ Frères, je ne pense pas l’avoir saisi(parlant du prix ou de la perfection); mais je fais une chose: oubliant ce qui est en arrière et me portant vers ce qui est en avant, je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ“ (Philippiens 3:13-14 LSG). Puissions-nous faire comme Paul, oubliant ce qui est en arrière et nous portant vers ce qui est en avant. Seule la connaissance de l’amour de Dieu pour nous nous motivera. On ne cessera de le dire JESUS NOUS AIME encore malgré tout. Démontrons notre amour pour lui en reprenant la course tâchant cette fois à courir de manière à remporter la couronne.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



25/08/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 252 autres membres