AVEZ VOUS PENSE A LA MORT?

AVEZ-VOUS PENSE A LA MORT ?

 

Luc 16:19-31-Il y avait un homme riche, qui était vêtu de pourpre et de fin lin, et qui chaque jour menait joyeuse et brillante vie. Un pauvre, nommé Lazare, était couché à sa porte, couvert d’ulcères, et désireux de se rassasier des miettes qui tombaient de la table du riche; et même les chiens venaient encore lécher ses ulcères. Le pauvre mourut, et il fut porté par les anges dans le sein d’Abraham. Le riche mourut aussi, et il fut enseveli. Dans le séjour des morts, il leva les yeux; et, tandis qu’il était en proie aux tourments, il vit de loin Abraham, et Lazare dans son sein. Il s’écria: Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare, pour qu’il trempe le bout de son doigt dans l’eau et me rafraîchisse la langue; car je souffre cruellement dans cette flamme. Abraham répondit: Mon enfant, souviens-toi que tu as reçu tes biens pendant ta vie, et que Lazare a eu les maux pendant la sienne; maintenant il est ici consolé, et toi, tu souffres. D’ailleurs, il y a entre nous et vous un grand abîme, afin que ceux qui voudraient passer d’ici vers vous, ou de là vers nous, ne puissent le faire. Le riche dit: Je te prie donc, père Abraham, d’envoyer Lazare dans la maison de mon père; (16-27) car j’ai cinq frères. (16-28) C’est pour qu’il leur atteste ces choses, afin qu’ils ne viennent pas aussi dans ce lieu de tourments. Abraham répondit: Ils ont Moïse et les prophètes; qu’ils les écoutent. Et il dit: Non, père Abraham, mais si quelqu’un des morts va vers eux, ils se repentiront. Et Abraham lui dit: S’ils n’écoutent pas Moïse et les prophètes, ils ne se laisseront pas persuader quand même quelqu’un des morts ressusciterait.

 

INTRODUCTION

Je suis allé dernièrement dans une maison de deuil. Une jeune fille qui était arrivée se jeta par terre et se mit à se lamenter bruyamment. Elle disait en hurlant : ‘ tonton, reviens, reviens. Qui va signer mes papiers maintenant ?’.

J’étais tellement ému qui si je ne sortais pas j’allais couler les larmes alors que ce monsieur n’est pas un de mes parents. Je ne savais pas pourquoi, je voulais moi-aussi pleurer. Est-ce parce que je suis fragile, sympathique ou parce que je réalise que moi aussi je mourrai un jour ?

Un homme sage doit comprendre qu’à chaque jour il est à un pas de la mort, et que s’il vit c’est parce que Dieu le veut. C’est pourquoi nous devons faire attention à notre manière de vivre, à nos priorités et à la gestion de notre temps. Moïse l’avait bien compris, et il dit :

Psaumes 90:10,12  - Les jours de nos années s’élèvent à soixante-dix ans, Et, pour les plus robustes, à quatre-vingts ans; Et l’orgueil qu’ils en tirent n’est que peine et misère, Car il passe vite, et nous nous envolons… Enseigne-nous à bien compter nos jours, Afin que nous appliquions notre cœur à la sagesse.

  1. I.                    LA NATURE DE LA MORT

L’espérance de vie selon la Bible est de soixante-dix ans et pour les plus robuste à quatre-vingt. Mais cela n’est pas toujours le cas. Car on meurt à tout âge. Ceux qui sont plus jeunes pensent que les vieux mourront avant, et quand ils deviennent vieux, ils refusent qu’on leur parle de la mort. L’homme veut vivre éternellement parce que dieu l’a crée avec cette pensée.

Souvenez-vous l’année dernière à la veille de l’indépendance du bus qui est tombé du pont dans la lagune ? Il y aune histoire étonnante à son sujet.

Il parait  que ce jour-là le bus était plein à craquer. Il y avait un vieillard qui voulait à tout prix y monter. Tous les passagers se sont mis en colère contre lui l’interdisant de monter. Le conducteur est même descendu pour l’en empêcher. Ce vieillard était certes mécontent mais il ne pouvait faire autrement. Quelques minutes après il apprend que le bus a fait naufrage. Il pleurait en disant que c’était qui devait mourir. Cela était raisonnable parce qu’il avait vécu plus longtemps que les plus jeunes. Cependant ce sont eux qui sont morts les premiers. Voici le destin de tout homme.

Personne ne contrôle la mort. Personne n’a de pouvoir sur elle. Les puissants comme les faibles y passeront. Les riches et les pauvres y passeront. Les grands et les petits y passeront. Les blancs comme les noirs y passeront. Les justes comme les méchants y passeront. Les malades et les biens portants y passeront. Peu importe ce que vous êtes  ou ce que vous avez, vous passerez par la mort.

La mort est imprévisible et irréversible. Qui pouvait penser que Michael Jackson allait mourir si jeune avec toute cette fortune qu’il possédait ? Qui pouvait penser que Kacou Séverin, ce puissant prophète mondialement connu, allait nous quitter si tôt malgré ses bons projets et son zèle pour le service de Dieu ?

La mort peut vous emporter par la maladie courte ou longue. Pour quelqu’un qui a été longtemps malade cela peut se comprendre. Mais pour une personne qui, est en bonne santé et qui l’instant d’après tombe malade et meurt subitement, cela es t vraiment choquant.

La mort peut vous emporter par

  • un accident de circulation pendant un voyage, alors que cela ne dépend pas forcément de vous ;
  • une nourriture consommée, alors que manger est besoin primaire ;
  • un sommeil dont vous ne vous réveillez jamais, si ce n’est dans l’autre monde
  • les attaques des démons et des sorciers
  • la volonté de Dieu
  • le fait simplement que c’est le destin tragique de tout homme de mourir.

La mort est cruelle, choquante, insolente et impitoyable. Elle vous fauche dès fois sans raison,

  • · au moment où vous vous attendez le moins,
  • · au moment où vous avez de très bons projets,
  • · au moment où vous vous sentez bien vivre,
  • · au moment vous avez encore besoin de juste un peu de temps,
  • · au moment vous devez vous réjouir de tout le travail de vos souffrances,
  • · au moment où les choses commencent marcher pour vous,
  • · au moment où quelque vous dit que demain  sera meilleur.

Elle laisse derrière elle des pleurs, des lamentations, la tristesse, des orphelins, des projets inachevés, une destinée non remplie, des gens dans la panique et sans argent pour les obsèques. Vous lui demandez :’ pourquoi ? Pourquoi ?’ , mais elle laisse sans réponse. Cependant c’est le sort de l’homme depuis que le péché est rentré dans le monde. Dieu a dit à notre ancêtre Adam : ‘ le jour où vous mangerez du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, vous mourrez certainement’ (Genèse 2 :17)

  1. II.                  CE QUI SE PASSE QUAND VOUS MOURREZ

Une expérience de la mort

Il y a monsieur qui a fait une expérience de la mort et qui est revenu à la vie. Il dit que subitement, il s’est vu en double. Un couché et un autre debout. Il essayait de parler aux gens autour de lui mais personne ne semblait l’entendre. Il leur posait des questions mais personne ne semblait se préoccupé de lui, sinon de son corps couché. Quand il regarda à son doigt, il n’avait plus sa bague de mariage mais son double l’avait. C’et alors qu’il comprit qu’il était mort. Les gens s’affairaient autour de son cadavre. Il  voulut par tous les moyens revenir dans son corps mais en vain.il se coucha sur son corps, mais tout semblait fermé. Il était là comme suspendu, puis il passa au travers. C’est en ce moment- là qu’il paniqua. Et subitement il se réveilla.

C’est peut-être ce qui se passe quand les gens meurent. Avant que les anges viennent les chercher pour le ciel, ou les démons pour le lieu de tourment. On dirait qu’il y a un moment où ils constatent leur mort. C’est le moment de transition ou le couloir vers l’éternité. C’est en ce moment qu’ils sont errants, en attendant ce qui sera la suite. Il y a des gens qui racontent qu’ils ont l’impression d’être à une gare où des voitures de tout genre viennent chercher les gens qui attendent, chacun selon sa destination. Nous savons que le prophète Elie est monté au ciel dans un char de feu.

Le constat de la mort

En moment –là vous verrez vos proches, vos enfants, vos parents se lamenter mais vous ne pourriez rien leur dire concernant votre situation. Les gens tiendront des réunions et prendront des décisions sur votre corps, et vous serez impuissant. Vos biens seront distribués entre les vivants et vous ne pourriez pas donner votre avis. Vous mourez avec un secret important que vous voudriez confier mais ce sera trop tard.

Et pendant que serez là à constater votre mort et ce que font les vivants, ceux du monde spirituels, soit les anges ou les démons, viendront vous dire : Monsieur, c’est l’heure pour votre destination éternelle, montez !’

  1. III.                LE HADES

Le texte nous dit que Lazare le pauvre mourut et que les anges emportèrent dans le sein d’Abraham- lieu de repos, de paix, de bonne santé, de joie et de prospérité. Mais le riche, s’est retrouvé dans le Hadès  qui est le séjour des morts. Jésus nous enseigne sur le séjour des morts. Il dit que c’est

  • un grand puits
  • un lieu de souffrance cruelle
  • un lieu de pleurs et d’angoisse,
  • un lieu de flamme qui ne s’éteint pas
  • un lieu sans eau,
  • un lieu de tourments et de misère,
  • un lieu où on est conscient des douleurs
  • un lieu où on est conscient des péchés commis dans sa vie sur la terre
  • un lieu où est conscient des parents et amis qui font des choses dignes du Hadès
  • un lieu où ceux qui meurent sans Christ sont conduits,
  • un lieu où on en sort plus une fois qu’on s’y trouve,
  • c’est l’antre des démons,
  • un lieu séparé totalement de la présence de Dieu.

Le séjour des morts n’est pas l’Enfer, mais un lieu où les âmes perdues vont être tourmentées en attendant l’ouverture de l’Enfer. L’Enfer sera ouvert après le grand jugement.

Une expérience du Hadès

Un jour j’ai été jeté dans ce lieu. J’étais couché sur un sol répugnant. Des nombreuses personnes nues comme moi m’entouraient. C’était les âmes des perdus. Pendant que j’étais couché là, une grande ombre noire commençait à m’envahir. J’eus tellement peur que je criais de toutes mes forces en appelant au secours, mais personne ne m’écoutait. Je criais au Seigneur Jésus mais personne ne pouvait m’aider. Mon âme était tourmentée.

Ne souhaitez jamais à votre pire ennemi de s’y retrouver. Le séjour des morts est effroyable. Mais l’âme qui pèche mourra.

  1. IV.                POURQUOI CE RICHE S’EST-IL RETROUVE DANS LE HADES ?

Des gens vous diront que l’Enfer c’et sur la terre, et qu’après la mort il n’ ya plus rien. Les Témoins de Jéhovah vous enseigneront que si vous mourrez, vous êtes dans l’oubli, et que l’Enfer n’existe pas. Ils soutiennent qu’un Dieu si bon ne peut pas jeter ses créatures dans le feu. Mais Jésus dit que cet homme s’est retrouvé dans les pétrins après sa mort. Mais pourquoi une telle destination ?

La fausse religion vous fera croire que c’est parce que Lazare était pauvre et souffrait sur la terre qu’il est parti au ciel. C’est faux. Car si c’était le cas il y aura plus d’Africains au ciel que les Européens. Parce que les Africains sont les plus pauvres du globe, souffrants de famine, de dettes, de manque de traitements médicaux de premières nécessités. Donc pour aller au ciel il faut être pauvre.

La fausse religion vous enseignera que cet homme s’est retrouvé dans les tourments à cause de sa richesse, qu’il aimait la bonne nourriture, les fêtes, les beaux vêtements et les belles maisons. C’est faux. Car c’est Dieu qui donne à l’homme de jouir du travail de ses mains. Dieu n’est pas contre le bien être de quelqu’un.

Cet homme s’est retrouvé dans les flammes parce qu’il n’écoutait pas les prophètes, c’est-à-dire les messagers et les prédicateurs de l’Evangile que Dieu lui envoyait. Il était tellement occupé par ses richesses, l’orgueil et les vanités de cette vie, qu’il n’avait de temps pour prendre au sérieux les avertissements du Saint-Esprit qui sortaient de la bouche des prophètes de l’Evangile de son salut. C’est ce qui arriva au temps de Noé, ce vieux prophète. Pendant cent ans cet homme prêcha à sa génération sur le besoin de changer de vie en vue d’être sauvé du jugement de Dieu, mais personne ne l’écoutait. Plutôt, ils se moquaient de lui.

Cet homme perdu savait que son sort était scellé. Il demanda au père Abraham d’envoyer Lazare vers ses frères qui font comme lui.

Il y a deux leçons importantes à comprendre ici. La première est le faux enseignement du purgatoire. Une fausse religion enseigne que le purgatoire est un lieu où les âmes payent pour leurs fautes avant d’être admises au paradis. C’est pourquoi des gens font faire des messes pour leurs morts et prient pour eux- messes de requiem. Sachez que si quelqu’un se retrouve dans le séjour des morts c’est fini pour lui. Il ne peut plus aller au paradis.

La deuxième leçon est que Dieu n’enverra jamais les morts parler aux vivants en faveur de leur salut. Si un mort vient vous parler c’est que ce dernier n’est pas sauvé. Il y a des prophètes de Dieu pour vous dire ce que vous devez faire. Ecoutez –les.

  1. V.                  LE GRAND JUGELMENT

La Bible enseigne qu’il y aura un grand jugement. Après le séjour des morts la suite, pour ceux qui n’ont écouté et dont le nom n’est écrit dans le livre de vie de l’Agneau, sera d’être jetée dans le feu de l’enfer. Peu importe le temps qu’un homme aurait passé dans le séjour des morts, ses péchés ne seront jamais effacés.

Apocalypse 20:11-15 - Puis je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus. La terre et le ciel s’enfuirent devant sa face, et il ne fut plus trouvé de place pour eux. Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs œuvres, d’après ce qui était écrit dans ces livres. La mer rendit les morts qui étaient en elle, la mort et le séjour des morts rendirent les morts qui étaient en eux; et chacun fut jugé selon ses œuvres. Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l’étang de feu. C’est la seconde mort, l’étang de feu. Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu.

Si nous disons être des chrétiens, nous devons être attentifs aux avertissements de Dieu et à vivre une vie digne de l’Evangile. Car si nous nous trompons nous- mêmes, nous ne pouvons pas tromper Dieu. C’est pourquoi il nous avertit encore en disant :

Apocalypse 22:11-12 - Que celui qui est injuste soit encore injuste, que celui qui est souillé se souille encore; et que le juste pratique encore la justice, et que celui qui est saint se sanctifie encore. Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu’est son œuvre.

Quel avertissement grave et encouragement précieux !

Dieu ne désire pas la mort du pécheur, mais qu’il se repente et vive. Dieu n’a pas envoyer son fils dans le monde afin de le juger, mais afin que par lui le monde soit sauvé. Cependant si quelqu’un  ne croit pas en Jésus-Christ il est déjà condamné.

Mais si quelqu’un est en christ il ne mourra jamais. Même s’il meurt, il vivra parce que Jésus est la résurrection et la vie.

Jean 11:25-26- Jésus lui dit: Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela?

  • Jusqu’à quand continuerez-vous à vivre de façon insouciante ?
  • Jusqu’à quand abandonnerez-vous votre péché ?
  • Jusqu’à quand comprendriez-vous la misère de votre âme  pour vous tournez vers Jésus avec des pleurs de repentance pour qu’il vienne à votre secours.
  • Jusqu’à quand continuerez-vous d’ignorer l’appel de Dieu ?
  • Jusqu’à quand saisirez-vous l’amour et la sainteté de Dieu qui se trouvent en Christ.

Peut-être que vous êtes le prochain sur la liste de la mort. Etes-vous prêts ? Demain ne vous appartient pas. Si vous entendez sa voix n’endurcissez pas votre cœur. Jésus vous attend.

Apocalypse 3:20 - Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi.

 

 

 

 



13/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 252 autres membres