LES DEUX TENTATIONS

LES DEUX TENTATIONS

Deux tentations ont décidé de l’avenir de l’humanité. L’une l’a plongée dans le chaos le plus terrible et l’autre lui a donnée un de l’espoir, une  chance de restauration.

Toute fois la tentation viendra mais il faut savoir s’y prendre. Car votre attitude vis-à-vis de la tentation déterminera le tournant de votre avenir immédiat et à long terme. Soit nous faisons un pas de géant vers élévation spirituelle, ou soit nous sombrons dans le péché et la dissolution.

La plupart des personnes qui succombent aux tentations pensent que si elles avaient eu des conditions plus favorables, elles ne succomberaient pas.

Quelqu’un peut dire « si j’avais de l’argent je n’aurais pas volé, si j’avais une épouse, je ne serais pas adultère. Si j’avais …. Si j’avais… ». Beaucoup d’excuses et de justifications pour couvrir nos fautes comme si cela dépendait de ce qu’on a ou n’a pas.

Je veux dire que la tentation comme la foi ne dépend pas des temps ou des circonstances. C’est une affaire spirituelle. Dieu la permet pour éprouver la fidélité de notre  homme intérieur. Elle est dévastatrice si nous cédons à elle.

·         Joseph a démontré la piété de son cœur face à la femme adultère de Potiphar.

·         Acan a montré la pourriture de son cœur quand il convoita les richesses à la conquête d’AÏ.

·         Naboth a montré son attachement à Dieu en refusa de vendre la vigne de ses pères au criminel d’Achab

L’étude des deux tentations nous aidera à savoir ce qu’il en est.

A.     PREMIERE TENTATION : Adam

Elle eut lieu dans le jardin d’Eden avec Adam. Ses avantages :

·         Il était le premier fils de Dieu (Luc 3 :38)

·         Crée a l’image de Dieu (Gen 1 :27)

·         Il était le seigneur de la création (Gen 1 :28-38)

·         Il vivait dans un jardin, un paradis terrestre

·         Il y avait de l’or, du bdellium, de la pierre d’onyx et bien d’autres pierres précieuses.

·         Il avait une très belle femme.

·         Il avait la nourriture en abondance.

·         Tout ce que Dieu fit pour eux était bon et très bon (Gen 1 :31)

·         Il recevait la visite de Dieu tous les soirs (Gen 3 :8).

·         Il était sans péché, et vivait dans la gloire totale de Dieu.

·         Il avait une seule interdiction de Dieu : « L’Eternel Dieu donna cet ordre à l’homme: Tu pourras manger de tous les arbres du jardin; mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras (Genèse 2:16-17). »

·         Il avait le libre arbitre

 

Adam avait tout ce dont un homme a besoin pour être heureux. Cependant quand la tentation se présenta, il succomba. Depuis ce jour la mort et la malédiction a frappé toute la création et tous les hommes après lui.

« C’est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu’ainsi la mort s’est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché,… (Romains 5:12) ».

B.      LA SECONDE TENTATION : Jésus de Nazareth

Elle eut le lieu avec le second Adam. Car après l’échec du premier Dieu envoya un second pour relever le défi.

Ce dont Jésus a hérité :

·         Dépouillé de toute gloire (Phil 2 :17)

·         Un monde sous l’empire du diable (Jean 11 :16).

·         Une spiritualité déchéante à son époque

·         La maladie était partout

·         Les démons régnaient impunément.

·         Le péché et les ténèbres remplissaient toute la terre.

·         Son peuple était sous la domination romaine.

·         Il était issu d’une famille pauvre.

·         Son père adoptif, joseph, était mort.

·         Il était dans un désert et non un paradis, après 40 jours de jeune, au milieu des animaux sauvages et des serpents (Marc 1 :13)

·         Il dormait dans une grotte et non dans un lit douillé.

·         La nuit quand il faisait froid il n’avait pas de chauffage. Le jour quand il faisait très chaud, il n’avait pas de climatiseur.

·         Il n’avait pas de femme.

·         Tout était réuni pour concourir à sa chute.

Cependant il était le Fils de Dieu. Il ne pécha pas (1Pier 2 :22,24, 2 Cor 5 :21). Il était conduit par l’Esprit de Dieu. Il garda le commandement de faire la volonté du Père qui l’a envoyé (Hébreux 10 :7). Mais le diable ne s’arrêta pas là. Il le fit mourir de la mort  la plus atroce et humiliante qu’un homme ne pouvait supporter. Il avait encore la possibilité d’abréger sa souffrance, parce ce que 12 légions d’anges attendaient un ordre de lui. Mais il lutta contre le péché jusqu’au sang.  « Lui qui n’a point commis de péché, Et dans la bouche duquel il ne s’est point trouvé de fraude; lui qui, injurié, ne rendait point d’injures, maltraité, ne faisait point de menaces, mais s’en remettait à celui qui juge justement; lui qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois, afin que morts aux péchés nous vivions pour la justice; lui par les meurtrissures duquel vous avez été guéris (1 Pierre 2:22-24) .

C.      LA PROCEDURE DU TENTATEUR

Bien qu’Adam et Jésus aient vécu à des époques et dans des conditions totalement différentes, ses méthodes d’attaques n’ont nullement changées. Elles se résument en 3 points : 1 . La convoitise de la chair, 2. La convoitise des yeux, 3. L’orgueil de la vie (1 Jean 2 :16).

Textes : Genèse 3 :1 :6, Luc 4 :1-13

 

En Eden, il dit à la femme que Dieu est menteur et trompeur, mais s’ils mangent du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, ils seraient semblables à Dieu. Et la femme vit que :

Dans le désert de Galilée, il tordit le sens de la parole de Dieu, les faisant sortir de son contexte pour faire de Dieu un  menteur. Il dit à Jésus :

La convoitise de la chair

L’arbre était bon à manger

Si tu es le fils de Dieu, transforme les pierres en pains car tu très faim

La convoitise des yeux

L’arbre était agréable à la vue

Regarde, je te donnerai tous ces royaumes de la terre et leur gloire

L’orgueil de la vie

L’arbre était précieux pour ouvrir l’intelligence

Jette-toi en bas …. Les anges de porteront et les gens sauront que tu es un grand.

 

Les différentes décisions que nous prenons face à la tentation détermine si nous bradons notre vie au diable ou si nous la chérissons précieusement, si la mort de Christ à la croix à de la valeur pour nous ou pas, si l’amour de Dieu est en nous ou pas. De toute façon, nos décisions sont lourdes de conséquences. Soit nous apportons la vie, soit la mort.

Jésus a dit quand vous priez dites : « …. Père … ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre nous du malin »

D.     UN REFUGE EN CHRIST

La sagesse dit que seul celui qui est déjà allé par un chemin peut en en conduire un autre. Jésus à surmonté toute les tentations sans jamais péché. Ainsi il prouve sa puissance à délivrer tous ceux qui voudraient surmonter la tentation en s’appuyant sur lui.

Car nous n’avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché. Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins (Hébreux 4:15-16).

E.      COMMENT VIENT LA TENTATION ?

« Que personne, lorsqu'il est tenté, ne dise: C'est Dieu qui me tente. Car Dieu ne peut être tenté par le mal, et il ne tente lui-même personne. Mais chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par sa propre convoitise. Puis la convoitise, lorsqu'elle a conçu, enfante le péché; et le péché, étant consommé, produit la mort. » (Jacques 1:11-15 LSG)

Dieu ne tente personne

Certaines personnes quand elles ont péché disent : « C'est peut-être la volonté de Dieu pour moi, car tout concoure au bien de ceux qui aiment Dieu ». Il y en a qui vont même jusqu'à penser que le péché de David était nécessaire pour la naissance de Salomon. Non ce n'est pas vrai ! Dieu ne peut être tenté et ne pousse jamais l'homme dans le péché. Rappelons-nous que ce n'est pas Salomon qui fait Dieu, mais Dieu qui le fait. En fait, la grâce de Dieu répare nos fautes. Elle prend ce qui est mauvais en nous et le rend parfait. Dieu hait le péché mais son amour couvre nos fautes. Le tentateur c’est le diable.

·         Notre propre convoitise : la source de la tentation

Le poisson dans l'eau ne peut être attiré par l'appât sur l'hameçon que lorsqu'il sent en lui le désir pour la nourriture. Sinon vous passerez des heures à attendre sans rien prendre. De même ce sont les mauvais désirs que nous portons en nous qui nous appâtent, nous séduisent et nous entraînent. Le péché est toujours déguisé quand il entre dans nos vies. Il vient bien vêtu, parfumé et se glisse subtilement dans nos vies. Il ne vient jamais comme un monstre, mais tel un ami inoffensif ayant des paroles doucereuses avec la capacité de désabuser même le meilleur des hommes. La Bible nous dit de ne pas envier le méchant. Jésus pouvait aussi dire : «  le prince du monde vient. Il n'a rien moi". » (Jean 14 :30)

·         La conception

Notre cœur est le champ sur lequel est semée la semence du mauvais désir. Quand elle est là, nous le savons. C’est comme une femme en début de grossesse. Elle se connait. Il y a des symptômes qui lui disent qu’il y a un corps étranger en elle. Même si elle l’ignore un médecin peut le lui dire. Si elle le cache les femmes autour d’elle peuvent remarquer des changements physiologiques.

Quand nous sentons que nous devenons complaisants avec notre marche avec Dieu, quand remarquons que nous nous permets certains « petits péchés » qu’on ne commettait pas avant, quand nous sentons que nous sommes facilement attirer par des choses que nous évitions autrefois, cela devrait être pour nous des indicateurs de grossesse de péché.

Un péché appelle un autre. David vit la jeune femme qui se baignait. Il pouvait s’arrêter là. Mais il l’invita chez lui. Il pouvait encore s’arrêter là, mais lui fit la cour. Il pouvait encore s’arrêter et se repentir. Mais il continua et entretint des rapports avec elle. Il pouvait s’arrêter après la première fois, mais il continua jusqu’à ce qu’elle devint enceinte. Il pouvait encore revenir en arrière, mais il procéda par abus de pouvoir, mensonge, hypocrisie, orgueil jusqu’à faire tuer son mari, qui lui était un fidèle serviteur. Un simple regard conduit au meurtre.

Mais si nous ne venons pas à la lumière pour être purifié, si nous ne lui résistons pas, la semence finira par  s'enraciner et s'accrocher. Et comme un fœtus dans l'utérus, elle cherchera toutes les ressources énergétiques et vitales pour se développer, ainsi nous devenons enceintes du péché. C'est notre propre convoitise qui l'a conçu.

« Car c'est du cœur que viennent les mauvaises pensées, meurtres, adultères, prostitutions, vols, faux témoignages, blasphèmes. » (Matthieu 15:19 SER)

·         L'enfantement

Quand nous avons médité le mal dans notre cœur, nous donnons naissance à l'objet de notre méditation : le péché.

« Ne vous y trompez pas: on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi. Celui qui sème pour sa chair moissonnera de la chair la corruption; mais celui qui sème pour l’Esprit moissonnera de l’Esprit la vie éternelle » (Galates 6:7-8) .

De même que la portée du fœtus n'a la même durée chez tous les mammifères, ainsi en est-il du péché.

« Les péchés de certains hommes sont manifestes, même avant qu’on les juge, tandis que chez d’autres, ils ne se découvrent que dans la suite (1 Timothée 5:24) .

Tous les péchés ne prennent pas la même durée dans notre cœur pour se manifester. Il y a des enfants-péchés qui sont tapis quelque part dans le coin de notre cœur. Ils sont endormis, ils nous fissurent, nous pourrissent l’intérieur ; et des fois nous n'en avons pas conscience. Mais ils attendent le temps favorable pour se manifester.

Si ces choses nous arrivent ne nous étonnons pas ! C'est que ce péché était arrivé à terme mais quelque chose l'a empêché de naître. Ce peut- être la présence du pasteur, des frères, de son supérieur, le travail, etc.… mais dès que l'occasion se présente, ce péché refoulé refait surface et nous donne les douleurs de l'enfantement. Et nous disons être surpris. Rien tout cela n'est vrai ! Il a été conçu bien longtemps avant. Mais nous n’avons rien fait pour l’expulser.

Bien-aimés quand un péché est conçu, il faut l'avorter en venant dans la présence de Dieu avec la parole et la prière.

« Je serre ta parole dans mon cœur, Afin de ne pas pécher contre toi. » (Psaumes 119:11 LSG)

« Comment le jeune homme rendra-t-il pur son sentier? En observant ta parole. Je te cherche de tout mon cœur: Ne me laisse pas dévier de tes commandements! » (Psaumes 119:9-10 SER)

·         La mort

Une fois parvenu à son plein développement, le péché engendre la mort. Ne prenons pas plaisir aux choses honteuses qui se font dans les ténèbres. Celui qui pratique le péché est du diable. C'est pourquoi ne nous endurcissons pas par la séduction du péché (Hébreux 3 :13 b).

F.       SOLUTION

·         La confession

Si le péché est né, ne le laissons pas se développer. Il faut que nous le tuions dans nos membres, avant qu'il ne nous même à la mort. Ne faisons de notre erreur une excuse pour sombrer dans le mal.

« Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui; et il ne peut pécher, parce qu’il est né de Dieu » (1 Jean 3:9).

Recherchons la vérité, car elle nous affranchit. Ne disons pas qu'il n'y a pas en nous de péché. Nous serons alors des menteurs. Mais nous les confessons, Dieu est fidèle, non seulement pour les pardonner, mais pour nous purifier de toute iniquité (1 Jean 1 :8-9).

Bien-aimés écoutons cette parole de vérité réconfortante : « Mes petits enfants, je vous écris ceci, afin que vous ne péchiez pas. Et si quelqu'un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus-Christ le juste. Il est lui-même victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier. » (1 Jean 2:1-2 SER)

·         Rechercher la bonne compagnie

La mauvaise compagnie peut être un piège pour nous. Amnon, fils de David, avait un ami qui lui donnait de très mauvais conseils. Il finit par violer sa propre sœur.

« Heureux l’homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants, Qui ne s’arrête pas sur la voie des pécheurs, Et qui ne s’assied pas en compagnie des moqueurs, Mais qui trouve son plaisir dans la loi de l’Eternel, Et qui la médite jour et nuit! » (Psaumes 1:1-2).

« Fuis les passions de la jeunesse, et recherche la justice, la foi, la charité, la paix, avec ceux qui invoquent le Seigneur d’un cœur pur » (2 Timothée 2:22).

·         La résistance par le combat spirituel

Un pasteur disait : « celui qui prie cesse de pécher. Celui pêche cesse de prier ».

« Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. Résistez-lui avec une foi ferme, sachant que les mêmes souffrances sont imposées à vos frères dans le monde. » (1 Pierre 5:8-9 LSG)

« Soumettez-vous donc à Dieu; résistez au diable, et il fuira loin de vous. » (Jacques 4:7)

·         Méditez la parole de Dieu

« Je me réjouis en suivant tes statuts, Comme si je possédais toute richesse. Je médite tes préceptes, J'ai tes sentiers sous les yeux. Je fais mes délices de tes prescriptions, Je n'oublie pas ta parole. » (Psaumes 119:14-16)

« Je serre ta parole dans mon cœur, Afin de ne pas pécher contre toi. » (Psaumes 119:11)

 

 

 Blanchard Lavritché

 lavriblanchard@yahoo.fr



14/01/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 252 autres membres