La confession des péchés

LA CONFESSION DES PÉCHÉS

 

En que chrétien ou personne qui veut s'approcher de Dieu il est important de confesser nos péchés. Cependant beaucoup parmi nous ne savent pas réellement ce qui implique la confession des péchés et comment s'y prendre. Cet article vient dans ce but.

 

Dieu demande à l'homme de confesser ses fautes. Il ne peut y avoir de pardon sans confession de ses péchés. Voici ce que nous dit la Bible :

 

Lévitique 5:5 BFC « L'homme qui est responsable d'une faute du genre de celles qui viennent d'être décrites doit confesser en quoi il a péché. »

 

Et Dieu ne peut pas supporter que nous nous entêtions en ne reconnaissant pas  nos péchés. C'est pourquoi il se retire de tous ceux qui refusent de confesser leurs péchés (Osée 5:15)

 

Osée 5:15 BFC Eh bien, je vais rentrer chez moi, annonce le Seigneur, jusqu’à ce qu’ils reconnaissent leurs fautes, et qu’ils se tournent vers moi. Quand ils seront dans la détresse, ils rechercheront ma présence.

 

Cependant s'il y a une prière à laquelle Dieu est attentif, c'est bien celle de la confession. Il est un Dieu de miséricorde et toujours prêt à pardonner à celui qui reconnaît ses fautes. Dieu n'écoute pas les hommes chargés de péchés car leurs crimes mettent une barrière en eux et Lui (Esaïe 59 :1-3).

 

Esaïe 59:1-3 BFC Pensez-vous que le Seigneur n’ait pas le bras assez long pour vous sauver? ou qu’il ait l’oreille trop dure pour vous entendre? En réalité, ce sont vos torts qui dressent une barrière entre vous et votre Dieu; ce sont vos propres fautes qui le poussent à tourner la tête pour ne pas vous écouter. Car vous avez du sang sur les mains, vos doigts sont souillés de crimes, et quand vous ouvrez la bouche, c’est pour mentir ou calomnier.

 

Mais s'ils commencent par la confession de leurs péchés Dieu se presse de les écouter. Daniel a fait cette expérience :

 

Daniel 9:20-23 BFC « Je continuai de prier, de confesser mes fautes et celles d'Israël mon peuple, et d'adresser mes supplications au Seigneur mon Dieu au sujet de sa montagne sacrée. Or, tandis que je priais ainsi, l'ange Gabriel, que j'avais vu dans ma vision précédente, s'approcha de moi d'un vol rapide, à l'heure où l'on offre le sacrifice de l'après-midi. Il m'instruisit en me disant: Daniel, je suis venu maintenant pour éclairer ton intelligence. Dès que tu as commencé de supplier Dieu, un message a été prononcé de sa part, et je suis venu te le communiquer, car Dieu t'aime. Efforce-toi donc de comprendre ce message et de discerner le sens de la vision. »

 

Chers amis il y a une promesse merveille qui s'attache à la confession des péchés. C'est le pardon et la purification. Il est écrit que

 

Proverbes 28:13 BFC « Rien ne réussit à celui qui cache ses fautes, mais celui qui les avoue et y renonce est pardonné. »

 

Que s'est merveilleux d'avoir le pardon de Dieu !

 

La confession simple des péchés n'est pas un fait en soit si elle n'est pas accompagnée de certains éléments. Pour qu'elle soit acceptée de Dieu, il faut qu'elle soit accompagnée de :

 

Une soumission au châtiment.

 

Le fait que nous confessons nos péchés n'empêche à Dieu de nous châtier. Nos péchés ont souvent des conséquences fâcheuses pour lesquelles Dieu doit nous faire prendre conscience de la gravité de nos actions. Le châtiment fait partie de la relation père-fils. Dieu nous châtie pour notre bien et pour nous instruire. Est-ce parce que votre fils a confessé le mal qu'il a fait que vous allez lui épargner la correction ?

 

Quand nous subissons la correction de Dieu pour nos péchés nous devons nous y soumettre dans la patience. Nous ne devons pas accuser les autres d'être la cause de nos souffrances. Lisons ce que David fit lorsqu'il pécha contre Dieu. 

 

2 Samuel 24:10-13 BFC « Soudain, David se sentit coupable d'avoir fait ce recensement, et il dit au Seigneur: En agissant ainsi, j'ai commis une faute grave. Je reconnais que je me suis conduit comme un insensé! Seigneur, pardonne-moi ce péché. Le Seigneur adressa alors la parole au prophète Gad, conseiller de David: Va trouver David! Tu lui diras: Voici ce que déclare le Seigneur: Je te propose trois châtiments; je t'infligerai celui que tu choisiras. Le lendemain, quand David se leva,  Gad se rendit chez lui et lui communiqua le message de Dieu, puis il lui demanda: Préfères-tu que ton pays passe par sept années de famine, ou bien que tu aies à fuir pendant trois mois devant l'ennemi lancé à ta poursuite, ou encore que la peste s'abatte pour trois jours sur ton pays? Réfléchis et dis-moi ce que je dois répondre à celui qui m'envoie. »

 

David se soumit au jugement de Dieu. Néhémie a aussi reconnu que Dieu est juste dans son jugement. Il confesse :

 

Néhémie 9:33 BFC « Dans tout ce qui nous est arrivé, tu as agi avec justice et fidélité, alors que nous étions infidèles. »

 

La prière pour le pardon

 

Psaumes 51:3 BFC « Je t'ai désobéi, je le reconnais; ma faute est toujours là, je la revois sans cesse. »

 

Jérémie 14:20 BFC « Seigneur, nous savons que nous avons mal agi, nous reconnaissons les torts de nos parents. Nous sommes coupables envers toi. »

 

Nous devons demander pardon pour nos fautes. En le faisant nous démontrons à Dieu que nous reconnaissons et comprenons la gravité de nos mauvais actes.

 

L'abaissement de soi

 

Toute personne qui confesse ses péchés, doit s'approcher de Dieu avec un cœur humble. Il ne doit pas prendre la confession à la légère et penser qu'il a un mérite devant Dieu. Si vous vous voyez trop important, Dieu n'a que faire avec vous. Mais plutôt « Couchons-nous dans notre honte, acceptons d'être couverts de déshonneur, car nous nous sommes rendus coupables envers le Seigneur notre Dieu, aussi bien nous que nos parents, depuis notre enfance jusqu'à ce jour: nous n'avons pas écouté ce que nous disait le Seigneur notre Dieu. » (Jérémie 3:25 BFC)

 

Le chagrin envers Dieu

 

Psaumes 38:18 BFC « Oui, j'avoue mes torts et je reste angoissé par ma faute ».

 

On ne peut pas confesser ses péchés avec un cœur joyeux. Nous devons êtres tristes pour nos péchés, pleurer et être dans le deuil pour avoir désobéit à Dieu. Beaucoup de personne confesse leurs péchés avec beaucoup d'indulgence. Ils le font avec le sourire et ne réalisent pas qu'ils doivent déchirer leur cœur avec des cris de détresse et d'angoisse. Jérémie avait bien compris cela lorsqu'il fit cette prière sincère à Dieu :

 

Lamentations 1:20 BFC « Seigneur, vois dans quelle détresse je suis, et quelle émotion me brûle. J'ai le cœur tout retourné de t'avoir été rebelle à ce point. »

 

L'abandon du péché

 

Un péché confessé doit être obligatoirement délaissé. Si vous n'abandonnez pas votre péché, votre confession est vaine. C'est comme si vous vous moquez de Dieu. Dans un tel cas au lieu de recevoir la miséricorde de Dieu, vous attirerez sur vous sa colère.

 

Proverbes 28:13 LSG « Celui qui cache ses transgressions ne prospère point, Mais celui qui les avoue et les délaisse obtient miséricorde. »

 

La restitution

 

Nombres 5:6-7 BFC « Si un homme ou une femme cause du tort à quelqu'un d'autre, il se rend coupable d'une faute grave envers le Seigneur. Il doit confesser la faute commise, et rendre l'objet du délit au propriétaire légitime, en y ajoutant un cinquième de sa valeur. »

 

La restitution donne une conscience pure. Elle conduit à une vraie liberté. Quand vous trompez votre conjoint ou volez quelqu'un, il ne s'agit pas seulement de dire à Dieu que vous avez péché, il faut aussi le confesser à la personne à qui vous avez fait du tort. Si vous dirigez un groupe et que vous avez vécu dans l'hypocrisie durant tout ce temps, il faut non seulement le dire à Dieu mais au groupe ! Voilà une vraie confession. C'est à ce prix que Dieu peut réellement vous pardonner. Ainsi vous serez délivrés de ce péché, car vous n'aurez plus le courage de le recommencer. Cela bien sûr n'est pas sans conséquence. Mais au moins vous avez l'assurance d'avoir été totalement pardonné par Dieu. En plus nous devons assumer quand nous commettons des péchés.

 

Je connais un pasteur qui trompait sa femme avec une fidèle l'église. Ayant vraiment assez de cette vie hypocrite, le confessa à sa femme et à son église. Cela n'a pas été sans conséquences, mais aujourd'hui, il vit en paix avec sa conscience et Dieu le fait prospérer.

 

En plus de tout ce tout ce qui a été dit, notre confession doit être entière et sans réserve. Si nous voulons confesser nos péchés faisons-le bien. Il est inutile de le faire à moitié, de juger des péchés plus importants que d'autres. Agir ainsi c'est manquer de sincérité et de volonté de changer totalement de vie. Tout péché, quelque soit ce qu'il parait être à nos yeux est condamnable devant Dieu. Nous ne devons pas voir le péché selon notre propre standard mais selon celui de Dieu. Seul Dieu est le juste juge. C'est ce que fit David lorsqu'il dit :

 

Psaumes 32:5 BFC« Mais je t'ai avoué ma faute, je ne t'ai pas caché mes torts. Je me suis dit: Je suis rebelle au Seigneur, je dois le reconnaître devant lui. Et toi, tu m'as déchargé de ma faute. »

 

Ce qui est merveilleux c'est que Dieu vous pardonnera certainement si vous confesser vos péchés !

 

1 Jean 1:9 BFC « Mais si nous confessons nos péchés, nous pouvons avoir confiance en Dieu, car il est juste: il pardonnera nos péchés et nous purifiera de tout mal. »

 

(1 Jean 2:1-2 BFC) Mes enfants, je vous écris ceci afin que vous ne commettiez pas de péché. Mais si quelqu’un en commet, nous avons un avocat auprès du Père: Jésus-Christ, le juste. Car Jésus-Christ s’est offert en sacrifice pour le pardon de nos péchés, et non seulement des nôtres, mais aussi de ceux du monde entier.

 

 

 

 

 

 

 

 



27/12/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 252 autres membres