DEVENIR DISCIPLE

DISCIPLE DE CHRIST

« Comme Jésus parlait ainsi, plusieurs crurent en lui. Et il dit aux Juifs qui avaient cru en lui: Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples; vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. » (Jean 8:30-32)

Devenir disciple de Christ implique beaucoup de choses.

1.       Croire en lui

La foi en Christ est le premier critère pour être son disciple. La foi est un don de Dieu. C’est Dieu qui nous donne de croire en sa parole. C’est un privilège que Dieu donne à ceux qu’il s’est choisi en Christ. « Ainsi la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole de Christ » (Romains 10:17 ). Ceux qui écoutaient le discours de Christ sur le Royaume de Dieu crurent en lui. C’est dire qu’ils ont reconnu pour vrai que le salut ne vient que par Lui. Cependant notre foi doit faire ses preuves. Car la Bible appelle croyants tous ceux qui font profession de croire en Christ. Elle peut être une adhésion intellectuelle ou sympathisante. Alors que la foi en Christ va au-delà d’une simple adhésion intellectuelle, sympathique ou familiale. Nous devons donner la preuve de notre foi. C’est là que commence la vie du disciple.

2.       Devenir disciple : preuve de notre foi

Jésus leur dit : « Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ». Qu’est-ce qu’un disciple ? C’est celui qui suit un maître et reçoit de lui des instructions. Dans sa déclaration Jésus parle d’être vraiment ses disciples. C’est dire qu’on peut croire sans pour autant être un disciple. Cependant ce qui est normal c’est que celui qui croit doit nécessairement être disciple. Sinon nous ne sommes pas vraiment disciples. Nous en sommes de faux.

La preuve immédiate de notre foi est de devenir de vrais disciples. Et pour se faire, Jésus dit « Si vous demeurez dans ma parole ». Le but rechercher par le Christ dans son ministère terrestre c’est de se faire des disciples. Dans sa dernière recommandation avant son ascension, Jésus dit à ses disciples « Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde » (Matthieu 28:19-20). Un croyant qui cherche à grandir spirituellement en demeurant dans la parole de Christ devient un disciple. Et tout disciple complètement formé sera comme son maître (Luc 6:40). En vérité le Christ recherche des croyants qui vont lui ressembler en toutes choses. Bien que cxe processus prend du temps et des fois toute une vie, nous devons poursuivre notre recherche de la connaissance de Christ si nous l’aimons. Car un des caractères du disciple, c’est qu’il aime son maître.

3.       Le disciple aime son maître.

Si pour commencer la vie de disciple de Christ il faut croire en Lui, et si la preuve de notre foi est de demeurer dans sa parole, garder sa parole et demeurer en elle est la preuve de notre amour pour Lui, qui nous a aimé le premier en donnant sa vie pour nous alors que nous étions encore des pécheurs. Jésus dit: Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, …. Celui qui ne m’aime pas ne garde point mes paroles. Et la parole que vous entendez n’est pas de moi, mais du Père qui m’a envoyé. (Jean 14:23-24). L’amour ne trompe pas, il ne se décourage pas, il n’abandonne pas, il ne cherche pas ses propres intérêts. Il espère tout, croit tout. Il sert le maître, défend ses idéaux et les répand.

S’il y a un autre pas à faire pour démontrer notre amour c’est la vie de sacrifice.

4.       Le sacrifice du disciple

Le sacrifice est la preuve de l’amour. Qui aime souffre pour l’objet de son amour. Il n’y a pas d’amour sans douleur. Le jour que vous cessez de souffrir, vous cessez aussi d’aimer. Dieu lui-même a prouvé son amour pour nous en donnant son Fils unique en sacrifice pour nos péchés, afin que celui qui croit en lui ne meure pas éternellement mais qu’il ait la vie éternelle (Jean 3 :16).

Etre disciple de Christ exige de nous un prix. Ecoutons quelques déclarations de Jésus sur la vie de disciple : « Si quelqu’un vient à moi, et s’il ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, et ses sœurs, et même sa propre vie, il ne peut être mon disciple. Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne me suit pas, ne peut être mon disciple… Ainsi donc, quiconque d’entre vous ne renonce pas à tout ce qu’il possède ne peut être mon disciple » (Luc 14:26-27,33).

 

5.       Une promesse certaine

Tous ceux qui ont payé le prix pour être disciples de Christ peuvent avoir cette certitude que ce prix n’est pas vain. Ils ont en eux la vie éternelle. Car Jésus dit : « Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui perdra sa vie à cause de moi et de la bonne nouvelle la sauvera » (Marc 8:35). Et de dire encore : « il n’est personne qui, ayant quitté, à cause de moi et à cause de la bonne nouvelle, sa maison, ou ses frères, ou ses sœurs, ou sa mère, ou son père, ou ses enfants, ou ses terres, ne reçoive au centuple, présentement dans ce siècle-ci, des maisons, des frères, des sœurs, des mères, des enfants, et des terres, avec des persécutions, et, dans le siècle à venir, la vie éternelle (Marc 10:29-30).

En vérité nous ne perdons rien de devenir de vrais disciples de Christ, mais nous gagnons bien plus.

 

Conclusion

La vie du disciple est le chemin du perfectionnement. Cela passe par l’apprentissage. Gardons les instructions du maître. Ainsi nous auront la vie en nous. Jésus viendra chercher des disciples. Pendant que nous sommes sur terre perfectionnons-nous en Christ.

 

 

.

 

 

 

 

 

 



03/07/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 252 autres membres